A peine libérés du confinement, les amis du Gruckert se sont lancés dans un chantier attendu… Celui d’un accès direct entre la maison et le parking. En fait, un escalier “en dur” d’une douzaine de marches.
Les bloc-marches en béton (plus de 130 kg pièce) attendaient leur heure et leur lit de béton depuis des mois, sagement stockées dans leur coin.
Profitant du beau temps, une équipe de “forçats” a finalement pris le taureau par les cornes les 10-11 et 12 juin dernier. Au bout de trois jours de travail bien physique… et de nombreuses brouettes de béton aussi, les marches étaient posées.
On accède désormais du parking vers la maison, et réciproquement, par un escalier confortable de 12 marches avec deux paliers.
Les nombreux usagers du Gruckert – qui viennent souvent bien chargés pour leur séjour – apprécieront ce nouveau raccourci !
Après la stabilisation de la terrasse qui surplombe l’aire de stationnement (un gros chantier, déjà, avec la pose de dizaines de traverses de chemin de fer), voici donc une nouvelle phase accomplie dans l’aménagement des espaces extérieurs du refuge du Gruckert !
Et le chantier s’est déroulé dans une ambiance bien sympathique, dit-on. C’est vrai que le Gruckert est, de tout temps, une fabrique de convivialité ! Un grand merci au “forçats” du Gruckert, et un grand bravo à tous les participants et participantes à ce chantier tant attendu !
(photos : René Arbogast, Françoise Lingelser)